logo_DIM_okILEdeFrance_450px_wbkg.png

Appel à projet 2019-4

Équipement

okonomi_equip_5.v2.png

Manifestation d'intention > Micro-nano indentation

 Projet de micro-nano indentation au service des œuvres patrimoniales

Le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH) et le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF) souhaitent s’associer dans un projet d’achat de micro-nano indentation destinée à réaliser des mesures de propriétés mécaniques de surface des matériaux.

Cet équipement de laboratoire permet, via l’application d’une force contrôlée, de mesurer des résistances mécaniques (dureté) mais aussi des modules d’élasticité et de relaxation, déterminer le comportement au fluage, des forces de frottement, et des adhérences de couche, en des zones extrêmement précises sélectionnées sous microscope, de l’échelle du nanomètre à une centaine de µm. Mesurer les forces mécaniques à cette échelle (10mN à 30 N) sur des matériaux variés tels que le verre, le métal, des phases liantes, les polymères, la peinture, les vernis, des fibres, des fossiles ou des ossements permet de caractériser les matériaux, d’évaluer leurs états d’altération et les traitements de conservation/restauration s’y reportant et leur durabilité en tenant compte des conditions environnementales, l’adhérence de couches minces (vernis, polymères). L’application de la micro-nano indentation est donc transversale à de multiples matériaux et problématiques, avec des applications tant pour les matériaux du patrimoine bâti que ceux des collections de musées et inscrit nos laboratoires dans une dynamique commune en adéquation avec l’actualité de la recherche sur le patrimoine.

Les collaborations entre laboratoires partenaires seront particulièrement centrées autour du développement d’une base de données sur les matériaux étudiés. Dans cette perspective, la contribution des partenaires pourra être conçue à travers le récolement et l’analyse d’un corpus de matériaux de référence. Des caractérisations complémentaires à l’aide de techniques présentes au sein du parc analytique des partenaires seront également envisagées, en particulier les techniques de microscopie ou tomographie. Ce développement pourra trouver également un écho dans l’infrastructure de recherche ERHIS en s’intégrant à la plate-forme d’analyses et d’expertises. Dans ce cadre, nous souhaiterons établir ou renforcer des collaborations avec d’autres laboratoires de recherche débutant également ce travail d’expertise et de recherche. La base de données développée au sein des partenaires du DIM devra intégrer l’accessibilité à des infrastructures internationales permettant ainsi d’élargir et enrichir les connaissances sur le comportement mécanique des matériaux du patrimoine.

Nous recherchons des partenaires ayant une expertise dans le domaine de la micro-nano indentation ou ayant des problématiques centrées sur le comportement mécanique des matériaux de collection patrimoniale. Les conditions d’accès aux instruments, la définition d’un référent dans chaque institution, seront établies dans la phase préliminaire de rédaction du projet.

Ce projet est porté par Ann Bourgès (CRC-LRMH).

Personnes connectées : 1